Guy Le Perse

Visage d’Orphée – Guy Le Perse

Guy Le Perse

Visage d'Orphée

Date : XXIème siècle

Dimensions : H : 18,5 cm ; L : 145 cm ; P : 9,3 cm

Lieu de production : Lille

Matériau : Bronze patiné

Conditions & disponibilité: Œuvre originale produite en 8 exemplaires numérotés et signés plus 4 épreuves d'artiste. Un certificat d’authenticité signé de l’artiste est fourni à l’acquéreur – vendue avec socle – exemplaire restant disponible.

Description

de l'oeuvre

Statue en bronze, portrait d'une homme suppliant

Ce visage d’Orphée que nous vous présentons est tiré de la sculpture Orphée également présentée par Théophanos.
Le sculpteur Guy Le Perse a réalisé ici une interprétation du visage d’Orphée emplit de tragique.
A genou dans la glaise et le corps en tension, Orphée tente-t-il de saisir une dernière fois dans ses bras Eurydice sa bien-aimée ou est-il entrain de charmer de sa lyre Hadès le dieu des enfers ?
Tel que le mythe nous le rapporte, Orphée, fils de la muse Calliope, était capable de charmer au moyen de sa lyre, animaux, hommes et dieux. Inconsolable par suite du décès de son épouse Eurydice mordue par un serpent Orphée décida de la ramener lui-même des enfers. Au fur et à mesure de sa descente aux enfers, fort de son talent de joueur de lyre, Orphée traversa plusieurs épreuves jusqu’à se retrouver face à Hadès, le dieu des enfers. Au moyen de sa lyre Orphée fini par persuader l’intransigeant Hadès de le laisser reparti avec son épouse Eurydice. Mais ce dernier accepta à une seule condition : qu’Orphée ne se retourne pas sur Eurydice qui le suivra jusqu’à ce qu’ils aient tous les deux rejoints le monde des vivants.

Malheureusement, sur la fin du retour, n’entendant plus les pas de son épouse le suivant, pris de doute, Orphée se retourna et Eurydice disparût alors à jamais aux yeux d’Orphée.
Assistons-nous à la tentative d’une dernière étreinte tel que le mythe nous le rapporte ? Ou, voyons-nous Orphée fou et inconsolable répétant désespérément ce moment tragique ?
C’est au spectateur de choisir.
Aussi bien étreinte impossible que danse avec la bien aimée disparue, cette représentation d’Orphée manifeste une grande tension dramatique. Guy Le Perse nous permet ici d’assister au tragique de la séparation d’avec l’être aimé.

orphée
Orphée - buste patiné -Guy Le Perse

"Déjà ils touchaient presque aux bords supérieurs, lorsque Orphée, craignant qu’Eurydice ne lui échappe, et impatient de, la voir, jette sur elle un regard d’amour. Elle disparaît au même instant. Il lui tend les bras, il veut se jeter dans les siens et l’embrasser. Malheureux ! Il ne saisit qu’un vain fantôme !" Ovide - Les Métamorphoses, Livre X

Guy le Perse : portrait de l'artiste Guy le Perse en train de modeler une sculpture

Roubaix (France) 1953

Le sculpteur Guy Le Perse a été formé au sein de l’École nationale supérieure des arts et Industries textiles de Roubaix et de l’École des beaux-arts de Douai. Guy Le Perse eut comme maîtres le sculpteur Armand DEBEVE, dont il fut le modèle pour certaines de ses œuvres, et le peintre et graveur Auguste-Jean GAUDIN. De ses maîtres, il tire une très grande exigence personnelle dans la maîtrise du geste et dans la réalisation de ses œuvres.
Artiste complet et expert, maîtrisant aussi bien la gravure au burin que la peinture, Guy Le Perse travailla de nombreuses années pour différents clients prestigieux. Tout en pratiquant la sculpture comme une philosophie personnelle et secrète, Guy Le Perse enseigna au sein d’écoles d’art appliqué et d’écoles des beaux-arts du nord de la France.
Peu avant l’an 2000, Guy Le Perse décida de se consacrer essentiellement à la sculpture. Guy Le Perse a produit une œuvre figurative puissante et profonde s’inscrivant dans la grande tradition de la statuaire française, l’une des plus riches et belles au monde.
Par son travail, Guy Le Perse perpétue l’excellence de la sculpture française que des artistes illustres, comme Jean-Baptiste Carpeaux ou Auguste Rodin, ont porté au sommet, sa juste place.

Puisant dans les fondements et mystères de l’âme humaine que les grands mythes et textes fondateurs nous explicitent, Guy Le Perse y a enfanté une œuvre intemporelle d’une très grande beauté, alliant force et délicatesse.
Farouchement indépendant durant toute sa vie professionnelle, il l’est également avec son temps. Les sculptures de Guy Le Perse ne suivent pas de mode ou de courant ; les sculptures de Guy Le Perse sont de toute éternité. Sans concession avec l’époque, les œuvres de Guy Le Perse sont à même de parler du tragique de l’humain à l’homme d’hier comme à celui qui dans mille ans les contemplera.
Perfectionniste et exigeant, Guy Le Perse réalise lui-même, hors coulage du bronze, la totalité du processus de fabrication de ses bronzes. Maîtrisant avec une même exigence le modelage d’après modèle, la ciselure que la réalisation de la patine, Guy Le Perse accompagne ses œuvres jusque dans leurs moindres détails.

sources

Exposition – Guy Le Perse – Paris, Hôtel George V – 01/06/2003 – 30/06/2003

Exposition – Guy Le Perse – Lambersart, Le Colysée  – 11/11/2005 – 08/01/2006

Exposition – Art-Up ! – Lille, Grand Palais  – 28/02/2019 – 03/03/2019

nous contacter

commande - demande de renseignement